Accepter la diversité : Remettre en cause les stéréotypes sur les personnes en situation de handicap et les personnes ayant des difficultés d’apprentissage

« Les personnes en situation de handicap sont des parents, des amoureux, des employés, des employeurs, des étudiants, des enseignants, mais elles sont souvent dépeintes comme pitoyables et pathétiques, incapables de mener une vie ordinaire. Cependant, leur vie ordinaire est souvent entravée par des barrières sociales, physiques et comportementales. » (Salman, 2012) 

La recherche de l’inclusion et de la diversité est toujours d’une importance capitale pour la création d’une société juste et équitable pour tous. Malheureusement, les stéréotypes qui perpétuent les préjugés à l’encontre des personnes en situation de handicap et des personnes ayant des difficultés d’apprentissage sont toujours très présents dans les médias, les livres, les institutions et, surtout, dans les processus de pensée conscients et inconscients qui guident notre vie quotidienne. Ces idées fausses sont dangereuses, car elles conduisent le plus souvent à la stigmatisation sociale, à l’exclusion et à des obstacles à l’épanouissement personnel et à la contribution sociétale de ces personnes. En démantelant ces stéréotypes et en donnant la priorité à la promotion d’une société plus inclusive, nous pouvons libérer le plein potentiel de chaque individu, quelles que soient ses capacités (Scior & Werner, 2015).

Les personnes en situation de handicap et les personnes atteintes de troubles de l’apprentissage sont confrontées à leurs propres difficultés, mais possèdent également une myriade de talents, de compétences, de rêves et d’aspirations, comme tout le monde. Il est donc essentiel de reconnaître leur potentiel à s’épanouir et à contribuer de manière significative et productive au monde, et de comprendre que les stéréotypes sont souvent le fruit de l’ignorance et de la peur de l’inconnu et qu’ils reflètent très mal la réalité d’une situation. L’une des meilleures façons d’exposer et de remettre en question ces façons stéréotypées de penser et de se comporter est de s’arrêter et de remettre en question d’éventuels préjugés par divers moyens tels que la lecture, les podcasts et, surtout, de s’engager auprès de ces groupes de personnes et d’écouter ce qu’elles ont à dire.

Décortiquons quelques-uns des stéréotypes les plus répandus en ce qui concerne les personnes atteintes de troubles de l’apprentissage :

Les personnes en situation de handicap manquent d’indépendance et dépendent des autres pour leurs activités quotidiennes.

L’un des stéréotypes les plus courants est l’idée que les personnes en situation de handicap manquent d’indépendance. En réalité, bon nombre d’entre elles mènent une vie épanouie et indépendante. Grâce aux progrès réalisés dans le domaine des technologies d’assistance, des options d’accessibilité et des aides adaptatives, les personnes en situation de handicap peuvent surmonter les obstacles et participer activement à la vie de leur communauté, de leur lieu de travail et de leurs cercles sociaux.

Les personnes ayant des difficultés d’apprentissage ne sont pas aussi intelligentes ou capables que leurs pairs qui n’ont pas de difficultés d’apprentissage.

Contrairement à la croyance populaire, les difficultés d’apprentissage ne définissent pas l’intelligence ou la valeur d’une personne. Il est essentiel de comprendre que chaque personne apprend d’une manière unique et à son propre rythme. Avec un soutien et des aménagements adaptés, ainsi qu’avec une compréhension adéquate, les personnes ayant des difficultés d’apprentissage peuvent exceller dans divers domaines et accomplir de nombreuses choses (Gale et al., 2017).

Les personnes en situation de handicap ne sont pas aptes au travail ou n’apportent pas de contribution significative sur leur lieu de travail.

De nombreux employeurs pensent à tort que l’embauche de personnes en situation de handicap entraînera une baisse de la productivité ou une augmentation des coûts liés aux aménagements. Cependant, des études et des exemples concrets ont montré que les employés en situation de handicap peuvent être aussi productifs et dévoués que leurs homologues qui ne se trouvent pas en situation de handicap. En outre, l’embauche de personnes en situation de handicap peut également apporter des perspectives uniques et des capacités de résolution de problèmes au le lieu de travail. De nombreuses personnes en situation de handicap ont développé une forte capacité d’adaptation, de résilience et de créativité : des capacités qui peuvent être des atouts précieux dans divers contextes professionnels.

Les personnes en situation de handicap sont un fardeau pour la société et nécessitent un soutien et des soins constants, et ne peuvent donc pas contribuer positivement à leur communauté.

Ce stéréotype est non seulement faux, mais également dangereux. Il ne tient pas compte des nombreuses contributions et réalisations des personnes en situation de handicap au cours de l’histoire et à l’époque contemporaine (Heenan, 2005). Ces personnes ont excellé dans divers domaines, notamment les arts, les sciences, le sport et l’activisme. En outre, de nombreuses personnes en situation de handicap participent activement à la vie de leur communauté et contribuent de manière significative à la société. Il s’agit d’enseignants, d’artistes, d’entrepreneurs, de militants, et bien d’autres choses encore.

En conclusion, la remise en question des stéréotypes concernant les personnes en situation de handicap et les personnes ayant des difficultés d’apprentissage n’est pas seulement une responsabilité éthique, mais aussi une étape vers la construction d’une société plus inclusive et plus compatissante. En remplaçant les idées fausses par la connaissance, l’empathie et la volonté de répondre à divers besoins, nous pouvons célébrer les capacités et le potentiel de chaque individu, quelles que soient ses différences.

Références:

Gale, T., Mills, C., & Cross, R. (2017). Socially inclusive teaching. Journal of Teacher Education, 68(3), 345–356. https://doi.org/10.1177/0022487116685754

Heenan, D. (2005). Challenging stereotypes surrounding disability and promoting anti‐oppressive practice: Some reflections on teaching social work students in Northern Ireland. Social Work Education. https://doi.org/10.1080/02615470500132780

Salman, S. (2017, May 31). Arts project aims to challenge stereotypes of disabled people. The Guardian. https://www.theguardian.com/social-care-network/2012/nov/22/arts-project-challenge-stereotypes-disabled-people

Scior, K., & Werner, S. (2015). CHANGING ATTITUDES TO LEARNING DISABILITY: A review of the evidence. Mencap.

Scroll to Top