La cybersécurité des personnes atteintes du spectre autistique

Utiliser Internet en toute sécurité est l’une des choses les plus importantes que les enfants d’aujourd’hui doivent apprendre. Éduquer les jeunes autistes à ce sujet peut être différent de l’enseignement dispensé à la plupart des élèves. Savez-vous comment le faire efficacement ?

Qu’est-ce que l’autisme ?

L’autisme est un ensemble de caractéristiques associées à de nombreux domaines de la vie. Une personne autiste comprend les relations et fonctionne dans la société différemment de la plupart des gens. Elle a souvent du mal à comprendre les normes sociales. Elle a également tendance à prendre les choses au pied de la lettre, même si ce n’est pas la meilleure stratégie. L’autisme n’affecte pas l’intelligence d’une personne. Les personnes autistes aiment souvent apprendre. Néanmoins, les méthodes d’enseignement doivent leur être adaptées pour être efficaces.

Les faiblesses des élèves autistes

Les personnes autistes sont souvent directes et ne comprennent pas toujours comment fonctionnent les mensonges et les escroqueries. Cela peut être un énorme avantage, car cela les rend honnêtes. Néanmoins, cela peut aussi les rendre vulnérables et faciles à tromper. Il est très important d’apprendre à un enfant autiste que tout le monde n’est pas aussi sincère que lui.

Il est également essentiel de leur donner les instructions de manière simple afin d’être sûr qu’ils les comprennent. Ne dites pas aux personnes autistes qu’elles ne doivent pas répondre aux messages suspects. Ce qu’ils considèrent comme suspect peut être très différent de ce que vous entendez par là. Essayez plutôt de définir ce qu’est exactement un message dangereux. Par exemple, voici quelques caractéristiques typiques des messages utilisés par les escrocs :

  • Ils proviennent généralement de numéros ou d’adresses électroniques que vous ne connaissez pas.
  • S’ils proviennent de vos amis, ils contiennent souvent le texte qu’ils n’écriraient pas en temps normal – c’est parce que leur téléphone a été piraté.
  • Ils contiennent des informations qui suscitent des émotions fortes et vous incitent à agir – ils peuvent, par exemple, vous annoncer que vous avez gagné un prix et que vous devez immédiatement cliquer sur le lien.
  • Ils essaient de vous convaincre de partager vos données.

L’autisme coexiste souvent avec des difficultés d’attention pendant les cours, en particulier lorsque l’environnement n’est pas inclusif. Les élèves autistes sont généralement sensibles au bruit. Ils se sentent souvent dépassés par le nombre de personnes qui les entourent. S’ils sont trop stimulés, ils peuvent rencontrer toutes sortes de problèmes, de l’incapacité à rester assis à l’effondrement émotionnel. Si vous le pouvez, essayez de minimiser les distractions présentes dans la classe et, si vous n’avez pas le choix, restez compréhensif et patient. Ce n’est pas la faute de l’élève autiste si l’école n’est pas adaptée.

Il peut être très difficile pour certains enfants d’apprendre dans un environnement traditionnel, à l’école. Si c’est le cas, il peut être judicieux de leur donner un cours en ligne qu’ils pourront suivre de manière autonome en guise de devoirs. Vous pouvez trouver de nombreux documents sur la cybersécurité sur l’internet, par exemple notre cours produit dans le cadre du projet ASDigital sera bientôt disponible.

Les autistes n’ont pas tous les mêmes besoins d’attention et de compréhension du monde social. Lorsque vous donnez des instructions, assurez-vous toujours qu’ils comprennent ce que vous voulez dire. Même si certaines règles facilitent la communication, il s’agit toujours d’une question individuelle.


Photo de Vanessa Garcia : https://www.pexels.com/photo/photo-of-professor-teahcing-his-student-6325984/

Les points forts des élèves autistes

Si les élèves autistes sont vulnérables à certains égards, ils ont aussi une grande force : une fois qu’ils ont acquis les règles, ils s’y tiennent. C’est souvent une source de problèmes pour eux, car ils ne comprennent pas que beaucoup de choses dites par les gens sont destinées à être suivies de manière sélective. Néanmoins, dans le contexte de la protection numérique, il s’agit d’un avantage très important.

Les enfants ont souvent tendance à penser que les règles ne s’appliquent pas toujours. Par exemple, si vous dites à un enfant qu’il ne peut pas donner le mot de passe de son compte e-mail à quelqu’un d’autre, beaucoup d’entre eux comprendront que cela ne s’applique qu’aux étrangers. Ils pourraient le communiquer à une personne ayant autorité, par exemple leur professeur, ou à une personne en qui ils ont confiance, comme leurs amis.

Si une personne autiste apprend que le mot de passe du compte e-mail est quelque chose qu’il ne faut pas partager avec les autres, elle comprend qu’elle ne peut pas le donner à qui que ce soit. Bien sûr, elle reste humaine et peut enfreindre la règle, mais elle est moins susceptible de le faire qu’un enfant non autiste. Ils peuvent même être stigmatisés par leurs camarades parce qu’ils sont “ennuyeux” et qu’ils respectent trop les règles. Si vous remarquez que c’est le cas, assurez-leur qu’ils n’ont pas à avoir honte de s’occuper de leur sécurité.

Les enseignants utilisent souvent une tactique basée sur l’exagération, sachant à l’avance que les élèves n’appliqueront qu’une partie de ce qu’ils entendent. Ce n’est pas une bonne stratégie lorsqu’il s’agit d’enfants autistes. Si vous leur donnez des règles irréalistes à suivre, soit ils essaieront de le faire à tout prix, soit ils seront désorientés, voyant que d’abord, vous attendez quelque chose d’eux, et qu’ensuite vous attendez d’eux qu’ils ne le fassent pas. Ils perdront alors confiance en vous, surtout si vous ne suivez pas vos propres règles. S’ils se rendent compte que vous êtes incohérent, les élèves autistes pourraient refuser de vous écouter.

Une fois que vous avez compris comment communiquer avec les élèves autistes, il peut être très gratifiant de leur enseigner. Ils savent écouter et aiment avoir des règles claires à suivre. Si vous parvenez à les intéresser au sujet, vous pourriez bientôt découvrir qu’ils sont devenus des experts en la matière. Ce ne sera pas toujours facile, mais n’abandonnez pas ! Le temps consacré à l’enseignement de la cybersécurité n’est jamais du temps perdu.

Aider les élèves autistes à l’apprendre est l’un des objectifs du projet ASDigital. Vous pouvez consulter son site web en cliquant ici.

Pour être tenu.e au courant de notre actualité, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur Facebook, Instagram et LinkedIn !

Scroll to Top