POEME : Intégration des enfants migrants dans les écoles européennes par le biais d’expositions éducatives

L’éducation et la formation jouent un rôle crucial dans l’intégration et l’inclusion des enfants. Les élèves qui sont bien intégrés dans le système éducatif ont plus de chances d’atteindre et de réaliser leur potentiel. Cependant, les élèves issus de l’immigration sont confrontés à différents défis et obstacles qui affectent leur apprentissage et leur développement. Globalement, dans la plupart des systèmes éducatifs européens, les élèves migrants obtiennent des résultats inférieurs et expriment un sentiment de bien-être moindre à l’école par rapport à leurs camarades nés dans le pays (Eurydice, 2018).

Notre nouveau projet POEME – « Projet menant à une Exposition sur l’intégration des enfants Migrants dans les cadres scolaires Européens », vise à faire exactement ce que le titre suggère, en prenant en compte les tendances actuelles dans l’éducation et en utilisant les outils numériques pour équiper les professeurs de langues, les étudiants locaux et les étudiants migrants.

Dans le cadre de ce projet, nous nous concentrons sur les enfants âgés de 12 à 18 ans issus de l’immigration. Par le terme « migrant », nous entendons les enfants et les jeunes nouvellement arrivés/la première génération de migrants, la deuxième génération ou les migrants de retour.

Les raisons de leur migration et leur statut juridique peuvent varier – ils peuvent être citoyens, résidents, demandeurs d’asile, réfugiés, mineurs non accompagnés ou migrants en situation irrégulière. Cette définition commune nous permet d’appliquer ce projet dans différents pays et différents contextes de partenariat – nos partenaires sont Les Apprimeurs en France, SPEL au Portugal, DISEPI et IASIS en Grèce, CIP Citizens In Power à Chypre.

L’intégration des élèves issus de l’immigration dans les écoles est un processus complexe, visant à fournir aux enfants et aux jeunes un accès à une éducation de qualité, à l’apprentissage de la langue et à un soutien socio-émotionnel. Une intégration réussie garantit un environnement accueillant pour les élèves d’origines diverses, ayant des besoins divers (Eurydice, 2019). Il est également important de mentionner que l’intégration est un processus à double sens, ce qui signifie qu’elle nécessite une participation active des deux parties incluses pour être réussie, c’est un processus dynamique, multidimensionnel et complexe (Commission européenne, 2016). En tenant compte du nombre actuel d’élèves migrants dans les écoles en Europe, nous avons créé ce projet avec l’intention de permettre le développement des compétences linguistiques de ces élèves afin d’avoir un effet positif sur leur bien-être et leur performance dans les écoles. Avec ce projet, nous avons l’intention de créer l’opportunité pour les étudiants natifs et migrants de collaborer à la création d’expositions, ce qui a été reconnu par de nombreux chercheurs comme un moyen d’autonomiser les groupes marginalisés (voir Finney & Rishbeth, 2006 ; Finley, 2008 ; Lykes, 2010 ; Chiwara, 2016).

POEME vise à encourager les étudiants non locaux à améliorer leur sentiment d’appartenance à un espace européen commun, en découvrant l’interculturalité dans des expositions d’apprentissage mixte, ainsi qu’en réfléchissant à la culture et à sa puissante influence sur nos contextes de vie.

Dans le cadre de ce projet, nous avons pour ambition de créer plusieurs réalisations :

  • Le rapport électronique POEME basé sur une analyse documentaire des recherches antérieures et de projets concernant les méthodes actuelles d’acquisition d’une deuxième langue, les possibilités offertes par les feuilles de travail électroniques et les livres électroniques, la reconnaissance du patrimoine culturel, etc.
  • Les feuilles de travail électroniques POEME
  • Conception de livre électronique et formation
  • Guide électronique interactif pour l’exposition POEME
  • Exemples d’expositions d’apprentissage mixte POEME

Tous ces résultats seront disponibles dans les 4 langues du partenariat (français, anglais, grec et portugais).

Ce projet durera deux ans au cours desquels nous vous informerons de son avancement, alors restez à l’écoute !

References:

Chiwara, D. (2016). Fostering human rights and empowering communities through art and education: The case of the National Gallery of Zimbabwe. Museum International, 68(3-4), 164-175.

European Commission (2016) Migrant integration information and good practices. Available at: https://ec.europa.eu/migrant-integration/the-eu-and-integration/eu-actions-to-make-integration-work

European Commission/EACEA/Eurydice (2019) Integrating Students from Migrant Backgrounds into Schools in Europe: National Policies and Measures. Eurydice Report. Luxembourg: Publications Office of the European Union.

Finley, S. (2008). Arts-based inquiry. Performing revolutionary pedagogy. In J.G. Knowles & A.L. Cole (Eds.), Handbook of the arts in qualitative research (pp. 681–694). London: Sage Publications.

Finney, N., & Rishbeth, C. (2006). Engaging with marginalised groups in public open space research: The potential of collaboration and combined methods. Planning Theory & Practice, 7(1), 27-46.

Lykes, M.B. (2010). Silence(ing), voice(s) and gross violations of human rights: Constituting and performing subjectivities through PhotoPAR. Visual Studies, 25, 238–254. doi:10.1080/1472586X.2010.523276

Thallon, N.L. (2004). You press the button, I’ll do the rest: A study of participatory photography projects with vulnerable groups. The Photographic, 14, 1–9.

POEME

Site web du projet : Bientôt disponible
    Suivez le projet sur Facebook : @Logopsycom
#Poemeproject #erasmusplusproject

Nos partenaires dans ce projet sont Les Apprimeurs (France), SPEL (Portugal), DISEPI and IASIS NGO (Grèce), Citizens In Power (Chypre).

Partager:

Vous pourriez également aimer

Projets connexes

Scroll to Top