RecreaMATHS : Comment tomber amoureux des maths...

Pour beaucoup de gens, les mathématiques ne sont que la répétition d’opérations afin de mémoriser des faits techniques fragmentés. Dan Finkel, docteur en mathématiques de l’Université de Washington, affirme que l’autorité et la mystification des nombres sont si importantes que les gens sont plus susceptibles de croire des choses si les statistiques sont incluses sans les remettre en question. Il a quitté l’école en se demandant pourquoi certaines personnes aiment les mathématiques et d’autres les détestent. Son objectif est de contribuer à changer la façon dont les mathématiques sont enseignées afin qu’elles deviennent joyeuses et que les gens aient la possibilité d’en tomber amoureux comme il l’a fait. Il a créé 5 principes pour l’enseignement des mathématiques :

1 – Commencez par une question pour favoriser le questionnement, la réflexion, cela ouvre la possibilité de discussion. Guidez la leçon avec des questions. Gardez à l’esprit qu’il n’est pas nécessaire de répondre à toutes les questions, le raisonnement derrière les questions est plus important.

2 – Les étudiants ont besoin de temps pour réfléchir, les enfants n’ont pas besoin de savoir comment répondre rapidement, il faut leur donner du temps et leur permettre de se confronter à des questions car le processus les aide à apprendre comment surmonter les obstacles. Ils doivent apprendre à mieux formuler les questions au lieu de donner des réponses rapidement.

3 – Ne soyez pas la clé de la réponse, les élèves peuvent poser des questions auxquelles les enseignants ne peuvent pas répondre, et il est correct de l’admettre. Cela ouvre la possibilité d’enquêter et d’apprendre ensemble. Cela montre aux élèves que le processus de résolution des problèmes est la partie la plus intéressante, et non la réponse.

4 – Dites oui aux idées de vos élèves, dire oui n’est pas la même chose que dire que vous avez raison. Ne rejetez pas les idées tout de suite parce qu’elles vous ôtent tout moyen d’agir. Les mathématiques ne sont pas linéaires, il y a différentes possibilités d’analyse des nombres, différentes approches.

5 – Tout ce qu’il faut, c’est la volonté de jouer. Les mathématiques sont une affaire de jeu et pour nourrir l’amour des mathématiques, il est important d’enseigner les mathématiques de manière moins passive et de créer des penseurs libres plutôt que des adeptes passifs des règles.

Il faut commencer tôt !

Selon le professeur Charles Bleiker, éducateur de la petite enfance et universitaire, l’échec en mathématiques commence dès la maternelle, les potentiels des enfants ne sont pas pleinement exploités :

    “Les mathématiques de la petite enfance sont l’un des sujets les plus importants pour les jeunes enfants, surtout lorsqu’ils sont en âge préscolaire. Avant d’entrer à la maternelle, les enfants doivent avoir une certaine connaissance des chiffres. Parce que la connaissance des nombres est vraiment la base de connaissances qu’ils vont utiliser lorsqu’ils commenceront à travailler plus tard, c’est-à-dire lorsqu’ils commenceront à additionner et à soustraire”
– Professeur Charles Bleiker, TED Talk 2014.

Photo by Jerry Wang on Unsplash

Plusieurs chercheurs dans le domaine des mathématiques estiment que l’introduction précoce et ludique des mathématiques est la clé de la réussite future de l’apprentissage des élèves en général, car elle favorise la réflexion mathématique dès le plus jeune âge. La ludification et la narration d’histoires créent un environnement favorable à l’enseignement des mathématiques en tant que processus naturel où les enfants peuvent apprendre et absorber facilement les bases et les concepts mathématiques. Cette approche s’aligne sur le projet recreaMATHS qui vise à rendre les mathématiques accessibles et joyeuses pour les enfants dès leur plus jeune âge. Cette approche pourrait fortement aider les enfants souffrant de troubles spécifiques de l’apprentissage, car le cerveau est très adaptable, surtout si les problèmes sont abordés tôt, créant ainsi de nouvelles voies neurologiques qui facilitent le processus d’apprentissage. Les troubles spécifiques de l’apprentissage ne disparaissent pas avec le temps, mais cette introduction précoce des mathématiques peut aider à mieux les gérer.

Lorsque les concepts mathématiques sont activement présentés aux enfants par le jeu et les expériences, ils se sentent plus engagés. Il est important d’aider les enfants à comprendre que les mathématiques peuvent les aider à donner un sens au monde qui les entoure et qu’elles peuvent contribuer à renforcer leurs capacités de résolution de problèmes à l’avenir.

Sources:
Making Math Games Count (1,2,3) for Early Learners https://www.geteduca.com/blog/math-games-for-early-learners/
Math for Love Seeks to Transform How Math is Taught and Learned with Resources Demonstrating the Joy Behind Numbers https://www.badcredit.org/news/math-for-love-is-transforming-how-math-is-learned/
5 principles of extraordinary math teaching https://mathforlove.com/2015/06/5-principles-of-extraordinary-math-teaching/

Images: Icons made by Freepik from www.flaticon.com

Site web du projet : à venir
  Suivez l’avancement du projet sur Facebook: @recreaMATHS
#recreamaths #erasmusplusproject

Nos partenaires sont Les Apprimeurs (France), Citizens in Power (Chypre), Fermat Science (France), Istituto dei sordi di torino (Italie)

Projets similaires :

Utiliser la technologie de Réalité Virtuelle (RV) pour améliorer l’apprentissage des mathématiques.

Outils permettant aux enseignants de mathématiques d’ajouter des œuvres d’art et des exercices pratiques dans leurs cours.