Soutenir les élèves “Dys” ou TDA-H dans l’apprentissage des STEM

Définition des STEM

Le terme STEM comprend la Science, la Technologie, l’Ingénierie (Engineering en anglais) et les Mathématiques et est utilisé depuis le début des années 1990. Aujourd’hui, il est largement repris dans divers domaines ou pratiques qui impliquent une ou plusieurs disciplines STEM (Zayyad, 2019). L’amélioration des résultats des élèves dans les matières STEM a été de plus en plus mise à l’ordre du jour de l’éducation nationale dans toute l’Europe, et la reprise de la pandémie Covid-19, la transition écologique et numérique ont encore accru le besoin de compétences STEM à travers l’Europe. En outre, l’enseignement des STEM est un des piliers de l’innovation dans la société actuelle, où les avancées scientifiques et technologiques se multiplient de jour en jour. Ainsi, les domaines STEM apportent des contributions importantes à notre vie quotidienne (Spektor-Levy & Yifrach, 2019). Au-delà du contenu des différentes disciplines, l’enseignement des STEM met également l’accent sur l’approche collaborative de l’apprentissage qui permet aux élèves de développer des compétences nécessaires pour leur avenir (Green, 2014).  Par conséquent, il est très important que les élèves apprennent et s’engagent dans l’enseignement STEM (Myers, 2020).

L’inclusion dans l’enseignement des STEM

Selon Spektor-Levy et Yifrach (2019), certaines études suggèrent que les enseignants identifient les matières STEM comme étant les plus adaptées aux élèves présentant certains troubles de l’apprentissage. Les matières STEM sont souvent appréciées par les élèves de l’école primaire car ils sont naturellement curieux et veulent comprendre le monde qui les entoure. Cependant, malgré l’attention nationale accrue accordée aux STEM, les étudiants souffrant d’un handicap ou de troubles spécifiques de l’apprentissage sont sous-représentés dans l’enseignement des STEM et dans les professions liées aux STEM à un stade ultérieur de leur vie (Moon et. al., 2021, Basham & Marino, 2013).

Dans les matières STEM, les élèves doivent comprendre une nouvelle terminologie scientifique et technique, qu’il faut lire, mémoriser et produire (Institute of Physics, 2013). Selon Basham et Marino (2013), pour réussir dans l’enseignement des STEM, les élèves doivent être capables de dépasser les tâches cognitives de bas niveau et développer des compétences de réflexion de haut niveau. Bien que les élèves « Dys » ou avec un TDA-H aient généralement une intelligence moyenne ou supérieure à la moyenne, beaucoup d’entre eux sont confrontés à des défis pour démontrer leurs connaissances et ont des difficultés à mettre en œuvre des compétences académiques et des fonctions complexes, telles que la pensée inductive et déductive liée au raisonnement scientifique (Spektor-Levy & Yifrach, 2019). Par conséquent, les matières STEM peuvent être complexes pour ces élèves, d’autant plus que les méthodes d’enseignement ne sont pas bien adaptées. Selon Green (2014), pour les élèves atteints de troubles spécifiques de l’apprentissage, c’est la manière dont les concepts et les matières STEM sont enseignés qui présente des difficultés d’apprentissage, et non les concepts scientifiques eux-mêmes.

Il est nécessaire de permettre aux élèves atteints de troubles de l’apprentissage d’accéder à l’enseignement des STEM et d’adapter les méthodes d’enseignement pour s’assurer qu’ils prennent part à cet enseignement au même titre que les autres élèves. Il est essentiel de mentionner qu’une fois que des méthodes d’enseignement efficaces sont appliquées et que des ajustements sont effectués, les élèves « Dys » ou TDA-H peuvent atteindre les mêmes niveaux dans les matières STEM que les autres élèves (Green, 2014 ; Spektor-Levy & Yifrach, 2019).

En général, les matières STEM se composent d’éléments sociaux et concrets qui peuvent aborder des sujets pertinents pour les élèves. Cette pertinence peut renforcer la motivation de l’apprentissage pour tous les élèves (Spektor-Levy & Yifrach, 2019). En outre, l’apprentissage des matières STEM peut contribuer au développement de la confiance en soi et de l’efficacité personnelle des élèves atteints de troubles spécifiques (Spektor-Levy & Yifrach, 2019). En outre, l’apprentissage basé sur la recherche dans les matières STEM leur est particulièrement adapté car il offre une opportunité d’apprentissage concrète, d’interaction et de collaboration avec les pairs et d’exploration des phénomènes scientifiques.

Que faisons-nous dans TutoDys ?

Dans TutoDys, nous travaillons actuellement sur le module STEM qui vise à développer des exercices inclusifs et adaptés. Les exercices seront interactifs et comprendront des éléments de ludification pour accroître la motivation des apprenants. Les élèves pourront suivre différents parcours d’apprentissage avec de nombreux exercices pour chaque niveau, divisés par thème et par difficulté. Les sujets abordés dans ce module seront axés sur les mathématiques et les sciences, notamment le comptage, la géométrie, la lecture de l’heure, le système solaire, le climat, le corps humain, etc. L’objectif de ce module est d’encourager les enfants atteints de troubles spécifiques à pratiquer et à s’impliquer dans l’enseignement des STEM.

Pour suivre l’évolution des résultats du projet et en savoir plus, suivez notre site officiel https://tutodys.eu/ et gardez le contact pour plus d’informations !

Sources:

Basham, J. D., & Marino, M. T. (2013). Understanding STEM education and supporting students through universal design for learning. Teaching exceptional children, 45(4), 8-15.

Green, S. L. (2014). STEM Education: Strategies for teaching learners with special needs. Nova Science Publisher’s, Incorporated.

Institute of Physics (2013)  Supporting STEM students with dyslexia. A good practice guide for academic staff. Available at: http://www.learningsupportcentre.com/wp-content/uploads/2014/10/Supporting-dyslexia-in-STEM.pdf

Moon, N. W., Todd, R. L., Morton, D. L., & Ivey, E. (2012). Accommodating students with disabilities in science, technology, engineering, and mathematics (STEM). Atlanta, GA: Center for Assistive Technology and Environmental Access, Georgia Institute of Technology, 8-21.

Myers, H. (2020, December 3) Students with Learning Disabilities and STEM: Access is important. Ozobot. https://ozobot.com/blog/students-with-learning-disabilities-and-stem-access-is-important

Spektor-Levy, O., & Yifrach, M. (2019). If science teachers are positively inclined toward inclusive education, why is it so difficult?. Research in Science Education, 49(3), 737-766.

Zayyad, M. (2019). STEAM Education for students with specific learning disorders. Research highlights in education and science, 31-42.


Visitez le site du projet : tutodys.eu/fr/

  Suivez l’actualité du projet sur Facebook: @Logopsycom
#TutoDYS #accessibilité #erasmusplusproject

En collaboration avec : EDULOG (France), Euphoria (Italie), Les Apprimeurs (France), DABG (Sdruzhenie “Asociacia Dyslexia – Bulgarie) et Josip Matos PS (OSNOVNA SKOLA JOSIPA MATOSA – Croatie).

Scroll to Top