The Good Manager : Poser un regard plus conscient sur nos pratiques digitales

Voilà un projet très dans l’air du temps !
Puisque cela fait déjà quasiment 10 mois que le télétravail est devenu la norme dans nos sociétés occidentales, nous avons dû nous adapter et pour cela, notre usage des outils digitaux a changé et évolué. Nous avons désormais recours à de nombreux outils, applications et sites internet pour encourager la cohésion, la productivité, la communication, le partage d’information… Le rôle du manager en temps normal, et encore plus en temps de crise, est de s’assurer que ses employés soient formés et opérationnels pour pouvoir remplir au mieux leurs missions. En parallèle de cette fonction de “capitaine de navire”, le manager peut, et selon nous doit avoir aussi une vision globale des impacts positifs et négatifs que génèrent l’activité de sa société et de sa gestion.

Parmi les pratiques incontournables de toutes les sociétés, on peut citer l’usage du digital avec un recours permanent à internet, les outils technologiques, les emails… Et pourtant aujourd’hui, plus personne ne peut ignorer que nos activités digitales ont un réel impact négatif sur l’environnement. En effet, il a été estimé que les activités digitales sont responsables de 4% des gaz à effets de serre (plus que l’activité aérienne). Dans le même temps, en France, une étude du Baromètre Digital de novembre 2019 menée avec l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep), le Conseil général de l’économie (CGE) et l’Agence du numérique a montré que 62% des Français considèrent internet et les technologies comme une menace pour l’environnement, 80% aimeraient pouvoir réduire l’impact écologique de leurs équipements et 69% seraient prêts à changer leurs pratiques.
Ces chiffres sont plutôt encourageants et porteurs d’espoir, mais comment changer de pratique quand on ne sait déjà pas ce qu’on fait bien ou mal et surtout si on ne sait pas comment mieux ou moins faire?

Image par Bethany Drouin de Pixabay

C’est justement pour cela que le projet le GOOD Manager a été développé ! Pour pouvoir proposer des nouveaux outils, des méthodes alternatives, une approche différente de nos comportements en ligne pour que ceux-ci soient plus inclusifs, plus accessibles, et moins énergivores. Mais aussi et surtout pour commencer à réfléchir à l’impact et à l’utilité de nos pratiques en ligne. Pour que les chefs d’entreprise, les managers et chacun d’entre nous puissent être en mesure de savoir et de comprendre comment optimiser son comportement en ligne. Ce projet est donc un premier pas vers la sobriété numérique dans le monde du travail.

Peut-être un petit pas pour nous mais un grand pas pour la planète ? Qui sait !

Concrètement, qu’allons-nous mettre en place dans ce projet ?

Dans un premier temps nous allons développer une plateforme éco-conçue et accessible qui rassemblera toutes les ressources du projet et les activités de diffusion dans les 5 langues du partenariat (anglais, bulgare, espagnol, français et italien).

Parmi les ressources disponibles sur la plateforme, les internautes pourront trouver :

  • De la documentation sur la plate-forme : Sous la forme d’un tutoriel, nous donnerons notre retour d’expérience sur sa conception, des conseils, pour que chacun puisse apprendre de ces bonnes pratiques et les mettre en place dans ses projets professionnels
  • Une base de données Européenne de projets et de professionnels qui travaillent au développement d’outils low-tech ou avec des solutions numériques innovantes, inclusives et low-tech (outils, gestion, réalisations). Cette base de données sera présentée sous la forme d’une carte interactive
  • Un guide de mise en œuvre de la formation pour la communauté de l’enseignement et de la formation professionnels.
  • 3 modules de micro-apprentissage sur l’éco-conception, l’accessibilité et la gestion de projets digitaux durables et inclusifs.
    Chaque module représentera environ 20 heures de formation.

Si la thématique vous intéresse et que vous voulez en savoir plus sur comment adopter des pratiques digitales plus raisonnées avec un impact moindre sur l’environnement, alors restez connectés, enfin… restez aux aguets plutôt !

Suivez le projet sur Facebook: @Logopsycom

Un projet Erasmus+ en collaboration avec : Les Apprimeurs (France), NIKANOR LTD (Bulgarie), DOMSPAIN CONSULTING SL (Espagne), ISTITUTO DEI SORDI DI TORINO (Italie)

Projets similaires :