TutoDYS : Adaptations pour les élèves DYS - si facile et si utile !

Environ 1 élève sur 10 est atteint d’un et souvent de plusieurs troubles spécifiques de l’apprentissage (TSA)[1]. Il n’existe pas de chiffres officiels exacts, car les troubles de l’apprentissage ne sont pas toujours détectés car ils se présentent sous différentes formes et en raison de la stigmatisation qui leur est encore attachée. Le Centre national américain pour les troubles de l’apprentissage a même constaté qu’un élève sur cinq est affecté par des problèmes d’apprentissage et d’attention[2]. Les troubles spécifiques de l’apprentissage sont donc probablement beaucoup plus fréquents que nous ne le pensons tous.

Les troubles spécifiques rendent difficile l’apprentissage de compétences comme la lecture, l’écriture ou le calcul, selon le type de trouble (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, etc.). Cela ne poserait pas de problème si les méthodes d’enseignement étaient adaptées aux besoins des élèves de la DYS. Il existe bien sûr des enseignants très engagés qui font de leur mieux pour soutenir tous leurs élèves. Cependant, les méthodes d’enseignement classiques et générales ne correspondent tout simplement pas à leurs besoins. C’est pourquoi les élèves de la DYS sont beaucoup plus susceptibles de devoir redoubler une classe ou d’abandonner l’école.

Certaines adaptations de base peuvent être très utiles aux étudiants de la DYS.

Alors, que pouvons-nous faire ?

Nous devons adapter nos méthodes d’enseignement pour donner à tous les étudiants un accès égal à l’éducation, afin qu’ils puissent devenir des adultes épanouis et prospères. Cela peut sembler difficile au début, mais c’est en fait assez facile. Par exemple, il suffit parfois, pour qu’une personne souffrant d’un trouble de l’apprentissage comprenne mieux un texte, de changer la police ou l’espacement. Bien entendu, chaque élève est unique et a donc des besoins et des capacités uniques. C’est encore plus vrai pour les élèves de la DYS, mais il existe encore de nombreuses modifications qui peuvent rendre l’apprentissage plus accessible à tous. Plongeons dans le vif du sujet !

Quelques adaptations de base

Avant tout, il est important d’utiliser une police de caractères sans empattement comme Arial ou Century Gothic. La police idéale à utiliser serait OpenDys, qui a été spécialement créée pour faciliter la lecture aux personnes souffrant de troubles de l’apprentissage. La forme unique des caractères et le fond épais des lettres dans OpenDys permettent d’éviter de confondre des lettres d’apparence similaire. Une autre modification facile à apporter consiste à utiliser une taille de police suffisamment grande (entre 12 et 14) pour une meilleure lisibilité. Le texte ne doit pas non plus être justifié, mais plutôt aligné à gauche et avoir un espacement de 1,5 entre les lignes pour éviter la confusion des lignes et des espaces incohérents entre les mots. Enfin, lorsque vous souhaitez mettre en évidence certaines parties du texte, vous devez le mettre en gras au lieu de le souligner ou d’utiliser l’italique, ce qui peut rendre plus difficile la séparation des différentes lettres.

Pour rendre un texte plus accessible, il faut éviter les phrases trop complexes et le décomposer en paragraphes facilement lisibles. L’utilisation de codes de couleur peut être utile pour les élèves atteints de troubles spécifiques du langage afin de séparer et de classer les informations, mais veillez à être cohérent avec les couleurs que vous utilisez. Pour atteindre le plus grand nombre possible d’apprenants différents, essayez de fournir du matériel qui fait appel à différents sens (multisensoriel) : donner des instructions oralement et sous forme de texte, ainsi que fournir des éléments visuels et des outils permettant de toucher physiquement. De cette façon, vous vous assurez qu’il y aura quelque chose pour tout le monde. Il est également important d’éviter toute distraction inutile, afin que les élèves puissent vraiment se concentrer sur l’apprentissage.

Les lettres de l'alphabet dans la police OpenDys [3]

Adaptations sur la plateforme d'apprentissage TutoDYS

Il est donc plus facile qu’on ne le pense d’adapter le contenu pour que tout le monde puisse le comprendre facilement. Dans notre projet TutoDYS, nous appliquerons toutes les adaptations décrites ci-dessus (et plus encore !) à une nouvelle plateforme d’apprentissage pour les élèves DYS âgés de 6 à 12 ans. Nous voulons donner aux élèves la possibilité de pratiquer chez eux dans un environnement adapté et sans stress. La plateforme d’apprentissage proposera des exercices en ligne qui ne nécessitent pas de motricité fine comme l’écriture, qui est souvent assez difficile pour les élèves DYS. Nous éviterons également les exercices de glisser-déposer, nous veillerons à ce que les instructions soient aussi concises que possible et nous essaierons de faire appel au plus grand nombre de sens possible avec les différents formats d’exercices. Comme l’apprentissage est un véritable défi pour les élèves atteints de troubles spécifiques du langage, nous allons rendre ludiques certains exercices, comme nous l’avons déjà évoqué dans un article précédent, afin que les élèves puissent réellement s’amuser tout en apprenant. La plateforme TutoDYS permettra un apprentissage personnalisé qui est pratiquement impossible à réaliser en classe et aidera donc les élèves DYS à apprendre efficacement.

Sources:

[1] Learning disabilities affect up to 10 percent of children. University College London. https://www.sciencedaily.com/releases/2013/04/130418142309.htm
[2] The State of LD: Understanding the 1 in 5. National Center for Learning Disabilities. https://www.ncld.org/news/newsroom/the-state-of-ld-understanding-the-1-in-5/
[3] OpenDyslexic(open-dyslexic) by Abelardo Gonzalez. https://www.dafont.com/fr/open-dyslexic.font.

Visitez le site du projet : à venir
  Suivez l’actualité du projet sur Facebook: @Logopsycom
#TutoDYS #accessibilité #erasmusplusproject

En collaboration avec : EDULOG (France), Euphoria (Italie), Les Apprimeurs (France), DABG (Sdruzhenie “Asociacia Dyslexia – Bulgarie) et Josip Matos PS (OSNOVNA SKOLA JOSIPA MATOSA – Croatie).

Projets similaires :

Première banque européenne de ressources éducatives gratuites pour les enfants dyspraxiques, de 6 à 15 ans.

Cours en ligne ouvert sur les troubles de l’apprentissage.

Système d’éducation inclusif pour aider les enseignants du supérieur à intégrer les bonnes méthodes pour soutenir les étudiants ayant des difficultés d’apprentissage ainsi que les étudiants qui étudient dans une langue étrangère.