Un design inclusif pour les élèves souffrant de troubles spécifiques de l'apprentissage

On constate actuellement une sous-performance globale en mathématiques, les élèves ayant tendance à considérer cette matière comme l’une des plus difficiles. Dans l’enseignement secondaire, les cours de mathématiques deviennent de plus en plus abstraits, ce qui entraîne une perte d’intérêt et de motivation pour les élèves. Le projet “The Art of Maths” développe une approche transversale associant les mathématiques et les arts visuels, la musique, le cinéma, la littérature et le théâtre. Cette approche peut aider à replacer les mathématiques dans leur contexte historique et dans leurs applications concrètes grâce à des exercices pratiques.

Toutefois, de nombreux élèves sont confrontés à des difficultés plus importantes en mathématiques en raison de la présence d’un ou plusieurs troubles spécifiques de l’apprentissage. Les mathématiques ne sont pas seulement un défi pour les élèves atteints de dyscalculie, comme on le croit souvent. La plupart des problèmes et des tâches mathématiques sont en effet souvent présentés avec des consignes écrites complexes dans lesquelles les élèves doivent repérer les informations dont ils ont besoin pour les résoudre.  Cela peut créer des obstacles supplémentaires pour les élèves souffrant de troubles de l’apprentissage affectant leurs compétences en lecture et en écriture, comme la dyslexie.

En tant qu’experts des troubles Dys, nous avons essayé de fournir des conseils éclairés pour créer des outils qui répondront aux besoins spécifiques de tous les élèves pour ainsi atteindre un nombre beaucoup plus important d’élèves. Nous avons partagé quelques adaptations générales à mettre en place dans tous les outils créés dans le cadre du projet, ce qui a permis de créer des outils inclusifs, afin d’atteindre et d’impliquer tous les élèves dans leur apprentissage des mathématiques.

Voici une infographie présentant quelques-unes des adaptations conseillées :

Ces changements mineurs dans la conception des fiches des élèves peuvent aider ceux souffrant de troubles “dys”. Ils aideront notamment les élèves qui ont des difficultés en lecture à repérer directement les informations dont ils ont besoin, les élèves ayant des difficultés en mathématiques à mieux saisir les concepts à apprendre en les découvrant pas à pas, et les élèves ayant des des dfficultés en motricité fine à ne pas se perdre dans l’analyse de textes longs tels que des directives et des définitions.

Chez Logopsycom, nous pensons sincèrement que la mise en œuvre de ces changements mineurs, ainsi que les adaptations de format recommandées dans nos autres projets comme dans Dyspraxiatheca, peuvent contribuer à améliorer l’intégration globale des matériels d’apprentissage. Et ce sans doubler le travail des enseignants, car ils peuvent appliquer ces recommandations avec tous les élèves pour les aider à mieux comprendre et apprécier leurs leçons de mathématiques.

Suivez la progression du projet sur nos réseaux sociaux ou sur le site du projet.

  Suivez le projet sur Facebook: @theartofmaths
Visitez le site du projet : https://artofmaths.eu/
#TheAMaproject

En collaboration avec : Sandgärdskola (Borås Stad), Citizen in Power, Spel, University of Thessaly

Projets liés :

Utiliser la technologie de Réalité Virtuelle (RV) pour améliorer l’apprentissage des mathématiques.