POEME : Quelle place pour le patrimoine culturel dans l'apprentissage des langues ?

Inclure le patrimoine culturel dans l’éducation ne consiste pas seulement à découvrir la culture, mais il peut être utilisé comme un outil pour développer diverses compétences, telles que les compétences linguistiques. Selon Milosevic (2020), la langue et la culture sont intimement liées, notamment dans le cas de l’apprentissage d’une langue étrangère, où les élèves découvrent le patrimoine culturel (coutumes, traditions et festivals) du pays où la langue est parlée. Les recherches montrent qu’en raison de cette interconnexion, la langue et la culture sont mieux acquises ensemble (Dema & Moeller, 2012).

Photo de Tim Mossholder sur Unsplash

Selon García-Sampedro Fernández-Canteli (2018), l’utilisation du patrimoine culturel pour l’apprentissage des langues peut créer une expérience d’apprentissage mémorable pour les élèves. L’apprentissage par le biais du patrimoine culturel permet aux élèves d’exprimer des opinions sur les lieux et les objets, d’exprimer des sentiments, d’échanger des opinions et d’entamer des dialogues. De plus, l’apprentissage par le biais du patrimoine culturel favorise les activités pluridisciplinaires et la collaboration entre les élèves (García-Sampedro Fernández-Canteli, 2018).

 

La diversité linguistique est une source précieuse pour l’identité culturelle et la cohésion sociale. Selon la Commission européenne (2018), la diversité linguistique et le multilinguisme en Europe représentent un symbole puissant d’unité dans la diversité. Les élèves dont la première langue est différente de la langue d’enseignement peuvent être confrontés à un certain nombre de difficultés pour s’adapter à la nouvelle culture et au nouvel environnement (Milosevic, 2020).

 

Une composante importante de la protection du patrimoine culturel est la sensibilisation, et l’un des moyens d’y parvenir est l’éducation (Karadeniz, 2020). Par conséquent, les écoles et l’éducation en général ont pour mission d’enseigner la diversité du patrimoine culturel, de le valoriser et de le préserver. En outre, le patrimoine culturel renforce les sentiments de solidarité et d’unité grâce au partage du passé entre les individus de la société (Karadeniz, 2020). L’apprentissage interculturel peut être réalisé en créant des activités et des opportunités pour les étudiants d’apprendre la culture de leurs pairs et la culture mondiale (Milosevic, 2020).

Photo de Alexas_Fotos sur Unsplash

En quoi consiste POEME ?

Dans le cadre de POEME, nous avons l’intention d’utiliser le patrimoine culturel européen comme outil pédagogique pour l’apprentissage d’une seconde langue. Les étudiants se familiariseront avec le patrimoine culturel local et apprendront une langue liée au sujet. Jusqu’à présent, nous avons développé un e-rapport qui vise à définir le cadre des résultats à venir du projet. Avec ce rapport, nous voulions développer les connaissances des enseignants sur l’utilisation de matériels pédagogiques libres et numériques complets et présenter des stratégies et des recommandations sur l’utilisation d’approches non formelles pour l’enseignement d’une langue étrangère. Une partie du texte de cet article a été adaptée du e-rapport, alors si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à le consulter sur le site web du projet.  

Bien que de nombreux travaux de recherche et débats aient eu lieu sur la manière d’intégrer la culture dans l’enseignement des langues étrangères, les enseignants et les éducateurs peuvent encore hésiter sur les techniques et les approches efficaces à utiliser. Pour les aider, nous proposerons 18 fiches de travail numériques, qui seront disponibles en anglais, grec, portugais et français. Grâce à elles, nous espérons développer les compétences linguistiques des élèves migrants en leur faisant découvrir la culture du pays dans lequel ils vivent actuellement et celle d’autres pays européens.

 

Les fiches de travail seront basées sur différents domaines du patrimoine culturel : matériel, immatériel, numérique et naturel. Le contenu créé pour les fiches correspond à différents niveaux de langue du CECR, allant de A2 à C1.

 

Ces fiches de travail seront bientôt disponibles en ligne, alors gardez un œil sur le site Web du projet.

Sources:

Dema, O., & Moeller, A. K. (2012). Teaching culture in the 21st century language classroom.

European Commission, (2018). Innovation in Cultural Heritage Research For an integrated European Research Policy

García-Sampedro Fernández-Canteli, M. (2018). Cultural Heritage as a Resource for English as an Additional Language Learner: An Out-of Class Approach. Linguistics and Literature Studies 6 (6).

Karadeniz, C.B., (2020). Assessment for awareness and perception of the cultural heritage of geography students. Review of International Geographical Education Online, 10(1 (Special Issue)), pp.40-64

Milosevic, O., (2020). The Host Country Culture in Second Language Acquisition: A Case Study in an International School. Global Education Review, 7(4), pp.46-58.

Negro, I. (2013). Teaching culture in the foreign language classroom. Aportaciones para una educación lingüística y literaria en el siglo XXI, 27, 1-12.

 

Site web du projet : www.poemeproject.eu
Suivez l’avancement du projet sur Facebook: @Logopsycom ; @POEMEproject

#poemeproject #erasmusplusproject

 

En partenariat avec : Les Apprimeurs ; Spel ; Citizens In Power ; Iasis

Nos projets similaires :

Fournir des solutions pratiques afin de pallier l’absence de visites réelles de musées et d’expositions.

Placer les apprenants au centre du développement de l’exposition et maximiser leur apprentissage par le biais d’une activité d’apprentissage basée sur un projet : Monter une exposition

Accès à l’art et à la culture par la narration et l’expérimentation visuelle pour les apprenants ayant des besoins spécifiques.