Seeds of Tellers – La nature secrète des contes

Dans les articles précédents, nous avons parlé du projet Seeds of Tellers en lui-même et des raisons pour lesquelles les contes promeuvent l’expression orale, et nous avons également parlé des concepts de  « seeds » et de « tellers » (ou de « graines » et de « conteurs »).

Maintenant, nous allons nous intéresser à ce que sont exactement les contes et pourquoi nous racontons des contes.

Que sont les contes et pourquoi sont-ils si importants ?

Partout dans le monde, depuis des temps immémoriaux, les parents racontent des histoires à leurs enfants. Mais aussi, les gens racontent des histoires à d’autres personnes, quel que soit leur âge ou leur sexe. Bien sûr, il existe des contes différents, dans des langues différentes, mais le même schéma a été répété de génération en génération à traversle monde. Comment se fait-il que toute l’humanité ait fait la même chose partout dans le monde au fil du temps ?

Raconter des histoires est naturel.

On peut dire que raconter des histoires est une partie intrinsèque de l’être humain. Les contes sont le moyen par lequel nos ancêtres ont transmis des leçons de vie et des informations importantes. Les mythes et autres légendes sont tous des contes à part entière, et beaucoup d’entre eux véhiculent un message. Ce message a peut-être changé au fil du temps, mais les valeurs fondamentales sont restées les mêmes. 

Les contes parlent souvent de bravoure, de compassion, d’intelligence plutôt que de force brute, de l’importance de l’amour et de la famille, des mauvaises actions et de leurs conséquences, de rire et de bonheur, de voyages incroyables et d’épreuves difficiles, de merveilles magiques même mais aussi, de mal, d’épreuves et de larmes. Ils peignent le monde avec des couleurs plus simples, ils nous montrent les différentes facettes de l’humanité. Plus que cela, ils permettent d’expliquer le monde qui nous entoure et de se connecter avec les autres à travers une culture commune.

Alors, qu’est-ce qui fait qu’un conte est un conte ?

Un conte est essentiellement un récit, généralement fictif, qui peut comporter une morale à la fin, ou qui vise au moins à donner une leçon. De nos jours, beaucoup de contes sont utilisés comme des avertissements, surtout pour les enfants, soit pour leur dire de ne pas faire certaines choses ou simplement pour leur procurer un sentiment de sécurité et d’émerveillement.

Leurs récits sont généralement assez courts. Nous pouvons parfois reconnaître un conte avec la petite phrase traditionnelle de début et de fin, la « formulette ». Le très célèbre “Il était une fois…” n’est que l’une d’entre eux. Et généralement, elle se termine par “et ils vécurent heureux jusqu’à la fin des temps”. Cela permet au lecteur ou à l’auditeur de s’immerger pleinement dans le monde du conte et de savoir quand en ressortir. Mais tous les contes n’ont pas forcément ces phrases comme début ou fin.

Les contes ont souvent des thèmes ou des éléments récurrents. Les contes plus anciens mettent souvent en scène des animaux ayant des attributs et des attitudes humaines. Ils représentent généralement un trait de caractère exacerbé, tel que la cupidité, l’intelligence, la force. Ils peuvent être considérés comme un miroir coloré de l’humanité. Les figures animales changent en fonction de la région d’origine du conte. En Europe centrale, certains des animaux les plus vus sont le renard et le loup qui représentent l’éternel combat entre la ruse (renard) et la force brute (loup). Ce combat est souvent représenté dans les contes anciens. Les princes et les princesses figurent aussi souvent dans les contes anciens, généralement comme un but à atteindre pour quelqu’un d’une classe sociale inférieure. Ils veulent soit en devenir un(e), soit en épouser un(e). De plus, le héros des contes est souvent confronté à des épreuves afin d’obtenir ce qu’il veut ou ce dont il a besoin.

Pixabay: picture by DarkWorkX

Pixabay: by Prawny

La nature et certains lieux ont également une grande importance, à l’instar de la forêt. Elle représente à la fois le danger et l’inconnu. C’est l’endroit où les chasseurs chassent leurs proies, mais c’est aussi l’endroit où l’on peut se cacher. C’est l’endroit où vous pouvez vous perdre, mais aussi l’endroit où vous pouvez trouver l’aide la plus inattendue. La forêt est symboliquement très importante et joue un rôle presque actif, presque comme un être conscient, dans certains contes anciens. La nature et les plantes, par extension, peuvent également jouer un rôle conscient.

Il existe différents types de contes, depuis les contes étiologiques qui expliquent la genèse de quelque chose, aux contes de fées, aux contes facétieux, etc. Les contes qui expliquent l’origine ou l’état de quelque chose sont plus nombreux qu’on ne le pense. Dans cette catégorie, nous pouvons même trouver des récits qui ne sont pas traditionnellement considérés comme des contes : les mythes des dieux et de la création du monde tel que nous le connaissons par exemple. Ils peuvent prendre les formes les plus inattendues, et nous pouvons tous évoquer des contes quotidiennement sans nous en rendre compte.

D’où viennent les contes ?

Les contes proviennent généralement de la tradition orale, mais ils peuvent aussi se sous forme écrite, dessinée ou adaptée à l’écran sous forme de film, de film d’animation ou de série.

Les contes n’étaient pas toujours aussi mignons et heureux que nous les connaissons aujourd’hui. De nos jours, les contes sont principalement destinés aux enfants, mais il y a quelques siècles, ils étaient plus noirs, avaient des significations plus sombres qui s’adressaient davantage à un public adulte. Beaucoup de contes célèbres ont été revisités par Disney et ont maintenant des histoires plus édulcorées avec des fins heureuses. C’est quelque chose qui a un effet rassurant sur les enfants. Mais leur version originale n’était pas toujours aussi pimpante. Certains sujets et thèmes très sombres étaient déjà abordés dans les contes comme le cannibalisme ou le meurtre, pour ne citer qu’eux.

 

lors pourquoi les contes sont-ils si importants ?

Quelle que soit leur signification originelle ou leur évolution, les contes ont été présents dans l’enfance de chacun. Nous les connaissons tous ; ils font partie de notre horizon culturel dès notre plus jeune âge. Ils nous ont apporté émerveillement et nous sont devenus familiers. Ils inspirent encore de nombreuses personnes chaque jour. C’est pourquoi les contes ont toujours été racontés et le seront toujours, on pourrait presque dire qu’ils sont comme un grand-parent ; familiers, sages et rassurants. Ils évoquent en nous une émotion pure et nous impliquent dans un monde où les règles sont différentes. Nous savons qu’à la fin, quelles que soient les épreuves, les héros l’emporteront et bien qu’ils soient plus faibles, leur intelligence ou leurs bienfaiteurs les aideront à s’en sortir. Ils nous encouragent à traverser les périodes difficiles et à faire de notre mieux. Ils nous permettent de faire face à nos angoisses dans un environnement sûr, où nous savons que tout ira bien à la fin. Ils nous touchent au cœur et restent avec nous longtemps à l’âge adulte. C’est pourquoi les contes sont si puissants, et c’est pourquoi nous devons continuer à les transmettre.